Qu’est-ce qu’une blessure narcissique ?

homme-costume-cravateLes blessures narcissiques un sujet bien vaste pour un seul article, cependant, je vais tenter de dire l’essentiel dans ce court article. Tout d’abord, vous connaissez tous l’histoire de Narcisse j’imagine…dans la mythologie grecque Narcisse adorait admirer son reflet dans un lac à tel point qu’il finit par tomber dedans et s’y noyer.

"Narcissique" s’agit d’un terme que l’on utilise pour désigner une personne qui s’aime de manière démesuré du moins en apparence.

Alors qu’est-ce qu’une blessure narcissique ?

C'est dans les années 1920 que le père de la psychanalyse Sigmund Freud introduit la blessure narcissique comme étant les détériorations de l’amour que nous avons pour nous-mêmes.

Ainsi, nous pouvons donc traduire qu’une blessure narcissique se rapporte à toutes choses susceptibles de menacer notre estime et d’avoir un impact négatif sur notre amour-propre. Toutefois nous l’appelons aussi parfois, la "blessure du vide" ou la dissolution du “moi”.

Si ce n’est pas encore fait, veuillez récupérer votre formation “l’Alchimie du Désir” gracieusement offerte par Domoïna en cliquant ici

N’oubliez pas de vous inscrire au prochain webinaire “A la rencontre de nos blessures in utero” en cliquant ici

Les personnes souffrant d’une blessure narcissique expriment généralement un complexe d’infériorité et se sentent inutiles et/ou inférieures aux autres en permanence. Souvent elles se sentent mal aimées voire incapables d’être aimées, non désirées par les personnes de leurs entourages en se dénigrent constamment.

Nous pouvons de ce fait, résumer par là qu’il y a deux expressions de la blessure narcissique. La première que l’on qualifie de  blessure primaire qui nous renvoie au bébé en nous. Cette blessure va entraîner des conséquences sur l’estime de soi, donc les individus vont manifester un manque d’estime de soi. 

Ensuite la blessure secondaire qui quant à elle nous renvoie à notre part adolescente et concerne la valeur que nous donnons à ce que nous faisons. Les personnes vont donc manifester un manque de valeur de soi lorsque cette partie de leur personnalité est touchée.

Pour la plupart d’entre nous, avons tous une blessure narcissique bien que nous n’en soyons pas toujours conscients. Pour certains le noyau dur de leur blessure va s’exprimer en manque d’estime de soi, là où pour d’autres ce sera le manque de valeur de soi. 

Cette blessure agit sur nos vies de manière temporaire ou permanente et nous empêche d’exprimer notre plein potentiel. La blessure peut avoir de multiples raisons et varie en fonction de chacun d’entre nous.

Très souvent, ce sont nos parents qui inconsciemment adoptent à notre égard une attitude ou un comportement qui altère de façon négative l’image que nous avons de nous lorsque nous sommes enfants et laissant cette cicatrice. Certains parents peuvent même être tellement critiques et exigeants que l’enfant n’a d’autres choix que d’actualiser des croyances négatives à son sujet. Par conséquent, lorsque l’enfant devient adulte, il se sent en permanence dans l’insécurité avec toujours ce sentiment de ne pas être à la hauteur ( manque de valeur de soi), ni apprécié et aimé pour qui il est ( marque d’estime de soi).

Dans certains cas, la blessure peut apparaître chez les personnes qui prennent conscience que l’image qu’elles ont d’elles-mêmes est complètement en décalage par rapport à la réalité.

Lorsque cette blessure est trop profonde, il arrive que certaines personnes rencontrent une détresse émotionnelle et se renferme. Dans le cas contraire, elles voudront attirer l’attention, la plupart du temps en développant de l’agressivité. Cette blessure peut même conduire à un trouble de la personnalité narcissique.  En effet, la personne pourrait rechercher en permanence l’admiration et la reconnaissance ce qui pourrait la mettre en situation déstabilisante voir sous l’emprise d’un pervers narcissique.

Ce qu'il faut retenir

En résumé la blessure narcissique primaire entraîne un manque d’estime de soi et nous renvoie à notre besoin d’être aimé. La blessure narcissique secondaire nous renvoie au manque de valeur de soi et à notre besoin d’être apprécié pour ce que nous faisons.

L’un comme l’autre, ces blessures nous parlent de notre besoin de reconnaissance : celle d’être aimé et celle d’être apprécié pour nos actions.

 

Article écrit par Domoïna RAMIADANA